Diviser son budget hygiène/maison par 10…

25 Juin

Je suis tombée via un lien dans un forum sur l’article suivant : Voila comment j’ai économisé 1700e/an en changeant mon mode de vie.

L’auteure de l’article compare ses dépenses de produits d’hygiène, produits cosmétiques et produits d’entretien de la maison dans son ancien mode de vie, assez classique (bon en utilisant des produits de grandes marques, donc plutôt chères), et les mêmes dépenses en étant passée à du fait maison. Ben c’est assez spectaculaire.

Si je commence à essayer de remplir son tableau, je constate tout de même vite que je ne ferai pas autant d’économies en adoptant les mêmes principes : vu tous les produits déjà absents de ma salle de bains, en supposant avoir la même consommation sur les autres produits, je dépense moitié moins qu’elle au départ.

Je ne pense pas être capable de faire une estimation fiable de mes dépenses dans ce domaine (dans mon suivi budget, tous les achats en grande surface rentrent dans la case « alimentation »), mais faut quand même avouer qu’en me contentant de reprendre à la louche les données de l’auteure, je peux supposer pouvoir passer d’environ 870€/an à 180€/an. 57€ d’économie par mois, soit un plein d’essence.

Sachant que je ne changerai pas certaines choses (genre le dentifrice, je ne me vois pas trop en fabriquer, je ne sais pas pourquoi), je peux quand même progresser sur certains points :

PRODUIT ce que je voudrais faire ce qui est probable
LE CORPS
Coton n’acheter que du bio je vais continuer à acheter bio et non bio, et la quantité consommée va augmenter avec l’arrivée de n°2
Coton Tige pas de changement pas de changement
Dentifrice pas de changement pas de changement
Déodorant trouver une marque pas trop pleines de substances suspectes et m’y cantonner je vais continuer à acheter selon l’humeur du moment
Gel Douche passer au savon faisable
Savon l’utiliser tout le temps et pas en alternance avec des gels douches ; trouver le plus simple possible faisable
Shampooing ne plus en utiliser ce n’est pas pour tout de suite… vu qu’apparemment les méthodes no-poo nécessitent de passer deux heures à brosser ses cheveux chaque matin
Stick lèvres gercées ne pas en acheter 36 qui restent oubliés pendant 3 ans au fond du sac à main je n’en ai pas acheté cette année \o/
une fois les vieux machins finis, en achter un seul à la fois (et m’en servir au lieu de le laisser fondre dans un coin) doit être à ma portée
Serviettes hygiéniques passer aux lavables on verra ça évidemment après l’accouchement… mais associées à une cup, c’est dommage d’utiliser des jetables qui ne sont la plupart du temps pas salies
LA MAISON
Liquide vaisselle pas de changement pas de changement
Lessive passer à du fait maison ? M. Moineau alterne déjà noix de lavage et lessive classique (labellisée éco quelque chose mais bon), je pense que ça va rester comme ça
Adoucissant vu les faibles quantités utilisées, pas de changement en vue
Désinfectant trouver une recette « fait maison » faisable
Produit Sol trouver une recette « fait maison » faisable
Produit Vitre pas de changement à moins qu’on se mette à faire les vitres plus souvent :-p
Produit Toilette pas de changement
Javel on en gardera le même usage (très limité vu qu’on a des chats)

Et sait-on jamais, on peut commencer petit et se laisser emporter ensuite 😉
Ce qui me freine surtout pour les produits faits maison, c’est le temps de préparation, et la conservation des produits : si je peux en une fois faire ma lessive pour 6 mois, OK. Si je dois préparer un échantillon à chaque lessive : NO WAY. La lessive n’est peut-être pas le meilleur exemple car je pense que c’est justement un produit assez stable, par contre le mélange vinaigre/bicarbonate en guise de shampooing il me semble que ça ne se conserve pas très bien.
Bref dans une démarche de supprimer des produits toxiques de notre foyer, il y a des idées intéressantes, et ça fait plaisir de voir qu’en plus c’est une source d’économies !

Publicités

5 Réponses to “Diviser son budget hygiène/maison par 10…”

  1. MadameOurse 25 juin 2015 à 9 h 04 min #

    Les serviettes hygiéniques lavables Hou la faut avoir peur de rien !

    • Moineau 25 juin 2015 à 10 h 59 min #

      Bah avec une cup, c’est vraiment au cas où y’aurait une fuite, et pas pour absorber le flux complet. Je n’oserai pas effectivement utiliser les serviettes lavables comme unique protection.

      • MadameOurse 25 juin 2015 à 11 h 48 min #

        Sur mon tél je ne voyais pas la seconde colonne du tableau 😉
        Je suis pas dans la secte cup d’où mon com appliqué à mon cas.

  2. waitylily 25 juin 2015 à 18 h 31 min #

    De mon côté j’utilise des cotons à démaquiller lavables et des essuie-tout lavables aussi (le tout trouver sur http://www.tendances-emma.fr/ , c’est pas pour leur faire de la pub mais cette boutique est top : ils pensent tout en lavable, y compris pour les bouts d’chou et leur politique sociale et un vrai plus, produits fabriqués par des détenus, etc.) et hyper absorbant en plus de cela. Le coton, même bio, ça reste une culture hyper gourmande en eau…
    Je n’utilise plus de détergeant depuis que j’ai fini les flacons après le dernier déménagement, vinaigre blanc pour tout (sol, plans de travail, douche, WC, litière des lapins, table). C’est top sur tout, mais comme ça sent un peu fort j’ajoute une ou deux gouttes d’huile essentielle (sauf pour les pinoux évidemment). Lessive éco ici aussi, assez contente de l’efficacité malgré le prix. Je tente d’arrêter l’adoucissant qui sert à rien mais c’est dur (les vielles habitudes…)
    Et question hygiène intime, c’est cup + protège-slip lavable. J’en ai 5 en cas de débordement, ça suffit pour LA semaine. 2 ans que je les ai, ils ne sont pas du tout tâchés et toujours aussi confortables (et ne sentent pas comme les jetables qui sont sensés être parfumés, beurk!)
    Se passer de shampoing et de gel douche me laisse perplexe, très peu pour moi… J’aime mon « qui-mousse » aux parfums synthétiques bourré de composants horribles, que veux-tu….

    • Moineau 25 juin 2015 à 21 h 49 min #

      Merci pour le site, y’a plein de trucs intéressants !
      Pour les détergents c’est ptet ça l’astuce en fait, finir tranquillement nos flacons et ne plus en racheter…
      La première fois que j’ai lu un article sur le no-poo je me suis dit ouhlala man Dieu… pis finalement, je me suis dit que ça avait quand même l’air bien (surtout que j’ai bien constaté le coup du « plus je lave mes cheveux, plus vite ils sont crades »). http://antigonexxi.com/2013/10/23/le-jour-ou-jai-arrete-de-me-laver-les-cheveux/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :