Archive | Être parent RSS feed for this section

Double Noël

27 Déc

Cette année, Noël a duré deux jours !

Dimanche, mes parents sont venus observer Zozio et Tizozio découvrant leurs paquets (le premier très enthousiaste, le second encore vaguement indifférent). Mention spéciale à M. Moineau qui a retenu Zozio de tout ouvrir avant que ses grands-parents ne soient arrivés 🙂

Les premiers commentaires ont été « Mais ! J’ai pas commandé ça !? », avant qu’enfin n’émergent des emballages les jeux de pâte à modeler et le jeu de société demandés (mais pour autant, le livre, le robot raptor et l’hélico lego ont aussi eu du succès). Apparemment, le Père Noël trouve Zozio particulièrement sage, vu qu’il apporte des suppléments ^^

Tizozio a quant à lui reçu une jolie peluche, un circuit « Tut-Tut bolides » (qui connaît plus de succès auprès de son grand frère), et des jouets pour le bain. Seul le petit bonhomme dans son bateau a vraiment éveillé son intérêt (il passe beaucoup de temps à le mordre !).

L’après-midi s’est passé à faire des glaces en pâte à modeler, le sol du salon était couvert de miettes multicolores, c’était fun.

 

Lundi, nous étions invités chez une cousine de M. Moineau pour un repas pantagruélique (et j’avais même un petit plat végé spécial pour moi), avec 10 adultes et 3 enfants. Je suis complexée à vie je crois, elle avait passé toute sa journée de la veille aux fourneaux, alors que je soupire dès que la préparation d’un repas dépasse 5 minutes. C’était divin, et je ne vous parle même pas du dessert (un gâteau de mousses aux trois chocolats, une buche à la châtaigne, une buche meringue-citron).

Quand nous sommes arrivés le chat est tout de suite venu faire un câlin à Tizozio (je pose la coque, je me tourne pour poser d’autres affaires, je me retourne et… han le chat est assis sur mon fils o_O ).

Le Père Noël avait déposé plein de choses au pied du sapin là encore, dont un camion et une figurine (me demandez pas qui elle représente, mais elle fait du bruit) pour Zozio, et deux jouets d’éveil pour Tizozio (qui a vite adopté son bâton de pluie, même si intervenir dans la construction de la piscine playmobil de sa cousine était encore plus rigolo).

Bref une journée bien amusante, même si le soir on était sur les rotules !

Après le « terrible two », le « fucking four »

4 Oct

Je découvre cet article décrivant le phénomène du « Fucking Four » et… y’a pas à dire, ça fait du bien de voir que c’est pareil chez les autres 🙂  (allez, plus que 4,5 mois avant la 5ème bougie).

Le point laiterie

22 Août

Depuis mon retour au bureau, je tire mon lait tous les jours pour alimenter Tizozio en mon absence. Trois traites par jour au départ, puis deux (en gros, quand on a entamé la diversification, vers 5 mois et demi). Bizarrement, tirer mon lait au bureau me pèse plus que me relever à 3h du matin pour une tétée, alors que c’est peu contraignant : je dispose de mon propre bureau, j’ai juste à fermer la porte, brancher l’appareil, continuer à bosser grâce aux vêtements d’allaitement qui maintiennent les téterelles en place, tout ranger dans la glacière une fois fini.

Je crois que c’est de voir mon bébé engloutir des quantités solides de plus en plus importantes*, qui me font sentir moins nécessaire le tire-lait (certains jours, il n’a tété qu’une fois aux heures où je suis habituellement hors de la maison). Mais voilà, chaleur, poussée dentaire (coucou les deux premières incisives !) ou autre, il s’est remis à demander un peu plus (deux à trois fois), et donc j’oublie l’idée de ranger le tire-lait pour l’instant. Je vise tout de même de rendre l’appareil d’ici son premier anniversaire, pour ne garder que la (les) tétée(s) de nuit qui a dit « maso » ?. Passés 12 mois, plus besoin de lait artificiel pour remplacer le lait maternel (du moins en théorie le lait 1er âge c’est de la naissance à la diversification – environ 6 mois, et le lait 2ème âge de la diversification à 12 mois ; ce sont les seuls laits réglementés, le « lait de croissance » n’est qu’une pompe à fric), donc on évitera de se ruiner à acheter du lait en poudre dont il ne veut pas (parce qu’à ce jour, on a ouvert deux boîtes dans lesquelles il a bu à peine un biberon à chaque fois, et comme ça se périme vite… ça fait quasiment deux boîtes parties pleines à la poubelle).

En tout cas, déjà deux tiers d’année écoulés avec mon Tizozio au sein, les difficultés du début me semblent bien loin ! Bon actuellement il lui arrive de me mordre (aïeuh !), mais dans ce cas je lui retire le sein sans remords : sein ou biberon, quand il a vraiment envie de téter, il tète, il ne joue pas avec !

 

* en ce moment, 4 à 5 pots de 130g ! Par contre, les préparations avec morceaux passent mal, je pense que je vais le laisser s’entraîner encore un moment avec des boudoirs avant d’y revenir.