Tag Archives: sécurité routière

Prévention routière (et autre)

9 Avr

Une discussion récente (et aussi le fait que je cherchais un siège à emprunter pour Zozio pendant les vacances) m’a fait penser qu’il fallait que je me remette un peu à jour dans ce domaine.

J’en avais parlé , et là (vidéo d’un crash-test), il y a plus de deux ans donc.

Finalement, peu de choses ont changé depuis, si ce n’est qu’on est passé de 3 à 4 nacelles obtenant de bonnes notes aux crash-tests (la liste est dans cet article), et que le RF s’est un peu répandu en France, même s’il reste minoritaire.

De nouvelles normes sont aussi entrées en vigueur, notamment l’obligation de garder les enfants dos à la route au moins jusqu’à l’âge de 15 mois. À cet âge, la plupart des bambins rentrent encore dans leur coque, mais pour les grands gabarits, les sièges RF existent pour des enfants jusqu’à 25kg (à 3 ans, mon Zozio vient d’atteindre 14kg : on a de la marge).

 

Quand on prépare l’arrivée de bébé, il est naturel de chercher des informations « matérielles » auprès de son entourage, des vendeurs de puériculture, ou des professionnels de santé. Mais il faut aussi avoir un regard critique sur ce qu’on peut en retirer :

  • ma cousine vivant à la campagne est ravie de sa poussette ? je vis en ville, mes besoins et contraintes sont-ils les mêmes ?
  • mon frère a récupéré un siège-auto de 5 ans auprès d’un ami, « il en était content » : le siège n’est peut-être plus homologué depuis le temps, de plus, ce n’est malheureusement qu’en cas d’accident qu’on constate la qualité du siège. Son choix a été dicté par l’opportunité financière, est-ce aussi mon critère prioritaire ?
  • bébé a quelques mois, ma belle-mère me répète à quel point son fils avait adoré le youpala, et la vendeuse me dit qu’elle a 3 modèles déclinés en bleu pour les garçons, rose pour les filles… savent-elles que ce « jouet » est interdit depuis 2004 au Canada à cause de sa dangerosité ?
  • je demande conseil à mon médecin pour allaiter… est-il au point sur le sujet ?

 

La question importante, à mes yeux, est « sur quoi est-ce que je fonde ma confiance en tel interlocuteur pour me donner les bonnes informations ? ». Pour ma part je choisis de toujours commencer mes recherches sur un forum, ce qui permet en général d’avoir des points de vue et des arguments opposés sur un sujet, et de se faire sa propre idée. Ça n’empêche pas de faire des erreurs (j’avais acheté une créatis !), ou de passer à côté de solutions alternatives (« mon bébé ne veut plus de biberon – donne-lui des yaourts » : le calcium se trouve aussi dans les amandes par exemple, qui apportent aussi des graisses… et il y a d’autres solutions végétales), mais ça éclaire déjà bien le choix.

 

Nausée

7 Avr

Non, ceci n’est pas l’annonce de la concrétisation du projet Zozio2. C’est ce que m’inspire la découverte de l’action portée par « 40 millions d’automobilistes« . Et ils osent appeler ça un « un appel à l’apaisement de la classe politique envers les automobilistes » !

Selon la Sécurité routière, les limitations de vitesse, contrôlées depuis dix ans par les radars automatiques, ont participé à la baisse spectaculaire de la mortalité routière, passée de 7 242 tués en 2002 à 3 653 tués en 2012. Un avis que ne partagent pas du tout nombre de spécialistes qui dénoncent l’amalgame et soulignent que l’amélioration des véhicules par exemple, avec les aides électroniques à la conduite, et le comportement plus responsable des usagers ont grandement contribué à cette amélioration. (Le Point)

Dans ce passage, on notera :

  • que les propos attribués à la Sécurité routière sont bien que les limitations de vitesse PARTICIPENT à la baisse de la mortalité, c’est-à-dire n’excluent pas l’impact d’autres facteurs ;
  • que les propos de « spécialistes » (pas identifiés), eux, sont formulés ici de façon à minimiser l’impact des limitations de vitesse, en sous-entendant que cet impact n’est pas démontré, mais sans avancer de justification sur la plus grande importance des autres facteurs cités – ils dénoncent un « amalgame » absent des propos précédents ;
  • qu’un des facteurs d’amélioration de la sécurité routière avancé est « un comportement plus responsable des usagers ». Ben pour moi, avoir un comportement responsable au volant, ça commence par respecter le code de la route, y compris les limitations de vitesse, même quand on ne comprend pas pourquoi tel passage est signalé dangereux.

 

Je connais pas mal de gens dont la vie a été plus ou moins lourdement modifiée suite à une accident de la route. Du copain qui a tué un motard lors d’un dépassement hasardeux à la collègue qui a perdu un enfant sur la route, en passant par plusieurs personnes qui ont eu la chance de ne subir qu’un peu de « tôle froissée », ou des séquelles non handicapantes au quotidien.

Faire un trajet de 40km à 80km/h au lieu de 90, c’est le parcourir en 30 minutes au lieu de 26 minutes 40. En cas d’accident, l’énergie libérée est proportionnelle au carré de la vitesse (E=mc²). Entre un choc à 90km/h (25m/s) ou 80km/h (22m/s), on a déjà un facteur de 1.27 (si vous voulez jouer à faire d’autres calculs, voyez par exemple ce site). Ça peut faire la différence entre le cimetière et l’hôpital.

En lisant « Depuis plusieurs mois l’automobiliste est devenu la cible du Gouvernement qui cherche à le matraquer par des mesures répressives, au nom d’une politique de sécurité routière, visant à réduire le pouvoir rouler de l’automobiliste et accroître les recettes de l’État. », je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. En fait, j’ai plutôt envie de vomir ma rage devant un tel mépris de la vie.

Coque vs nacelle, le retour

31 Mar

Securange.fr vient de publier un article qui s’attaque à une idée largement répandue comme la coque ne serait pas confortable et serait mauvaise pour le dos de bébé.

Je vous laisse aller lire ici ce qu’il en est vraiment.