Archive | Humeurs RSS feed for this section

Dormir sans larmes, est-ce possible ? [BIBLI des VIs]

6 Juin

Ça aide à relativiser les « problèmes » de sommeil.

Les Vendredis Intellos

Je n’aime pas laisser pleurer mes enfants. Je ne crois pas que ce soit nécessaire ni utile. Je ne pense pas que ça leur apprenne quoi que ce soit.

C’est pourtant une méthode traditionnellement reconnue comme « efficace ».

Alors, je l’ai parfois fait. Sans conviction. Par épuisement ou par lassitude. Pour voir… Et ça n’a pas marché ! Tiraillée entre mes doutes et mon manque de sommeil, je me suis donc précipitée sur ce livre lorsqu’il a été proposé à la bibliothèque des Vendredis Intellos

Comme le suggère son titre « Dormir sans larmes », il s’agit en substance d’un ouvrage complet et argumenté qui défend une approche naturaliste et non interventionniste.

Voilà exactement l’idée du présent ouvrage : le sommeil est un processus évolutif, autrement dit les enfants dormiront un jour comme des adultes, et le rythme d’acquisition de ce sommeil est différent pour chacun.

Il est très agréable dans sa…

View original post 1 870 mots de plus

Le stress

19 Mai

Mon bébé est parti en excursion scolaire.

 

UNE JOURNÉE ENTIÈRE.

 

Je suis pas prête.

Pourquoi je ne vais pas apprendre à ma fille à être « propre »

15 Mai

Je fais suivre car je suis 100% d’accord avec toi !

Happynaiss

Les amis, l’heure est grave : Mademoiselle Carrousel a atteint l’âge canonique de 27 mois (2 ans et 3 mois pour les non initiés) et elle n’est « pas propre ». Et elle n’est même pas « à moitié propre », genre propre la journée mais pas la nuit, elle fait absolument tous ses besoins dans sa couche. Enfer et damnation, qu’allons-nous devenir ? Je vous le demande ma bonne dame, mais à mon avis c’est foutu pour l’ENA à ce rythme-là.

Qu’est ce que j’en pense (vraiment) ?

  • Je m’en fou. Oui, ce serait bien pratique de ne plus changer des couches, je ne peux pas dire le contraire, mais ce n’est pas ce qui me gêne particulièrement. De toute façon, d’ici 3 mois on est reparti, donc foutus pour foutus… (le même principe un peu traite qui m’a conduite à m’enfiler un 3ème œuf en chocolat alors que j’ai déjà pris trop…

View original post 1 691 mots de plus