A table !

6 Nov

M. Moineau pourrait vous le dire, la cuisine, c’est pas mon truc. Mais genre pas du tout quoi. Genre quand je vivais seule mes repas étaient régulièrement composés de trucs micro-ondables, biscuits apéritifs et Kinder Schokobons®.

Un seul truc me motive en cuisine : le gâteau breton, recette de ma mamie (arrière-grand-mère, aujourd’hui disparue).

Mise en garde préalable : si vous êtes diabétique ou hypercholestérolémique, passez votre chemin. La recette comprend pas loin de 25% de sucre et 25% de beurre. Si vous êtes au régime, passez votre chemin aussi, du coup.

Pour ceux qui restent (hééééééooooo ! y’a quelqu’un ?), voici la recette :

Ingrédients :

500g de farine de blé

250g de sucre

250g de beurre demi-sel (à température ambiante ! Mettre le beurre au frigo est une hérésie, enfin passons)

7 jaunes d’œufs (dont un à garder pour la fin)

un sachet de sucre vanillé

un demi-sachet de levure

 

Préparation :

Pour les pressés/goinfres/morfales, pensez à préchauffer le four à 180°C environ pendant que vous préparez la pâte ; les autres pourront laisser lever la pâte quelques heures avant cuisson.

  • Dans un grand récipient, versez la farine, la levure, le sucre et le sucre vanillé.
  • Mélangez, puis creusez un puits dans lequel vous ajouterez 6 des 7 jaunes d’œufs, et le beurre en petits morceaux.
  • Si vous ne l’avez pas déjà fait, lavez-vous les mains ! La pâte se pétrit, n’espérez pas vous en sortir avec une cuillère ou un quelconque ustensile.
  • Pétrissez, pétrissez, pétrissez…
  • Lorsque la pâte ne colle plus à vos doigts, faites-en une grosse boule, que vous laissez tranquille au moins le temps de beurrer le moule.
  • Une fois le moule beurré, posez la boule dedans puis aplatissez-la. (A ce stade, j’ai généralement grignoté 10% de la pâte, mais vous n’êtes pas obligé(e)(s) d’en faire autant).
  • Versez dessus le 7ème jaune d’œuf (éventuellement mélangé avec une goutte de lait), et étalez sur toute la surface.
  • A l’aide d’une fourchette (ou d’un cure-dent,  de la pointe d’un couteau…), tracez quelques dessins (traditionnellement, des croisillons).
  • Enfournez et laisser cuire pendant une heure (à 180°C environ, mieux vaut moins que plus).

 

Le gâteau étant assez comment dire… bourratif  compact, il est recommandé de le découper en petites parts, comme montré sur cette page.

Il se conserve très bien si vous êtes seul, sa durée de vie est plus limitée si vous avez une famille nombreuse.

 

Bon appétit !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :