Vieillir… et l’anticiper

Récemment, l'oncle de M. Moineau, 80 printemps depuis déjà deux ou trois ans, a dû être hospitalisé, et son retour à domicile est inenvisageable. Depuis, c'est le branle-bas de combat pour lui trouver une place dans une structure adaptée : il n'était inscrit nulle part en attente. L'occasion pour M. Moineau de me redire "tu … Lire la suite de Vieillir… et l’anticiper

RIP

Ça y est. Les choses se sont accélérées ce week-end, et lundi nous avons appelé le vétérinaire, qui est venu hier soir abréger les souffrances de notre chat adoré. 17 ans... c'est vieux, pour un chat. Ce n'est encore pas assez, pour nous. Adieu mon chaton.