Moineau, judoka

Suite à nos interrogations existentielles relatives à l’inscription de Zozio à une activité sportive (cf article précédent), il s’avère finalement que :

  1.  Zozio n’a toujours pas d’activité extra-scolaire ;
  2.  Moineau vient de faire sa 4ème séance de judo.

Faisez des gosses !

Si on m’avait dit il y a 10 ans qu’un jour je ferai du sport pour me faire plaisir, je ne l’aurais jamais cru (la marche et le vélo pour se déplacer ça compte pas, je parle bien de faire du sport pour du sport).

Pour vous faire rire un peu, je vous raconte mes premières péripéties vestimentaires.

Vous savez sûrement que le judo se pratique dans une tenue spécialement adaptée : on parle de kimono mais j’ai découvert que le vrai terme est « judogi » (en plus le sport c’est bon pour la culture). Bref, pour me rendre à mon premier cours, j’ai réservé en ligne auprès du magasin le plus proche de chez moi une tenue adéquate. Enfin, presque adéquate. Pour choisir la taille, les graduations proposées étaient 1m50, 1m60, 1m70 etc. Mesurant 1m62, j’ai opté pour le 1m60, pensant que 2cm de plus n’avaient pas d’importance. Bilan : la veste était suffisamment grande, mais mon 46 ne rentrait pas dans le pantalon. Retour magasin, échange, ouf c’est bon (faut juste pas que ça rétrécisse trop au lavage).

1ère leçon donc, je m’habille, passe la ceinture et… tiens mais au fait, comment ça s’attache ? Bon ben je fais une boucle et on verra hein. Et donc les premiers mots du prof (après les présentations tout de même) ont été « Alors je vais te montrer comment on noue sa ceinture ». Et 2m50 du coup c’est suffisant mais  un peu court , quand je changerai de couleur je prendrai plus long !

2nde leçon : je m’habille, j’ai imprimé un guide pour faire ce fichu nœud correctement (oui je suis seule dans le vestiaire, la seule autre femme arrive après moi), pas de remarque donc j’en déduis que j’ai réussi à être présentable. Le cours se passe bien, je reviens au vestiaire ravie et… découvre une auréole rosâtre au niveau de mon entrejambe. Ouais, il semblerait que ces f*cking règles qui devaient arriver d’ici deux jours ont trouvé que ce serait plus fun de prendre de l’avance. Je vous rassure, traité le soir même grâce à un détachant magique, mon judogi a survécu à ce fâcheux épisode.

Voilà. J’utilise toujours mon petit papier pour nouer ma ceinture correctement, mais pas d’autre incident à déplorer.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.