Vivement la téléportation.

La voiture, c’est hyper pratique pour se déplacer d’un endroit à l’autre. Surtout avec des gamins. Surtout pour ne pas passer une journée entière à GrosseVille pour un rdv de 30 minutes à cause des horaires de train. Oui, je sais, je pollue, et j’ai hâte de retrouver des horaires quotidiens compatibles avec ceux des TER. Mais en attendant, je roule.

La voiture, c’est un gouffre financier. L’essence, l’assurance, l’entretien…

alors imaginez maintenant que la famille Moineau a endommagé 4 voitures cette année -_-

Oui, 4.

Je vous avais parlé de ma pauvre clio ici. J’ai toujours un pincement au cœur quand je croise une clio grise sur la route.

Bref, un peu plus tard, la voiture de mes parents étant tombée en panne, mon garagiste nous prête un véhicule. Mais comme la pièce nécessaire ne peut pas être commandée, qu’on en trouve pas d’occasion, et qu’il a d’autres clients qui auraient besoin d’une voiture de prêt, il nous loue ponctuellement une clio 4. Elle me semble plus petite que la 3 mais par contre c’est le grand luxe : ordinateur de bord sur lequel je peux brancher mon lecteur mp3. Tout roule, jusqu’au jour où M. Moineau, distrait, percute la voiture qui le précède en quittant le parking d’un magasin (elle s’est arrêtée à un cédez-le-passage alors que la route abordée était déserte). 1000€ de franchise, Belle-Maman vient à notre secours et paye l’addition. De son côté ma mère m’avance les fonds pour acheter une Dacia, qui remplacera ma défunte clio (snif).

Début octobre, rentrant nuitamment de chez un copain, M. Moineau crève un pneu. Il s’arrête, essaie de libérer la roue de secours, n’y arrive pas, décide de rentrer en roulant au pas et « on verra ça demain ». Il m’annonce donc à 1h du matin qu’il y a un pneu crevé. Quand je me lève le lendemain, je constate qu’il n’y a pas juste un « pneu crevé »… il n’y a plus de pneu du tout ! Accessoirement, il manque aussi le rétro… grmmpf. Je passe donc une partie de la matinée au téléphone avec l’assureur, qui m’envoie une dépanneuse, laquelle m’emmène au garage, lequel n’a pas de voiture de prêt disponible avant plusieurs jours (rappelons, à ce stade, qu’en période scolaire je dois prendre la voiture pour aller bosser).

Je rappelle mon assureur, qui m’avait dit lors du premier appel qu’une voiture de remplacement était prévue au contrat. Le type que j’ai au bout du fil, très sympa, me dit que le loueur le plus proche de chez moi est Audi (« ça vous dirait de conduire une Audi ? »), qu’il m’envoie un taxi qui m’y conduira pour que je retire le véhicule, avec lequel, soi-disant « si vous avez un pépin de toute façon, c’est entièrement à notre charge, même la franchise, c’est nous qui louons »).

Quelques heures plus tard, me voilà chez Audi, où on me fait signer un contrat de location.

1ère erreur : « vous inscrivez un autre conducteur ? » (flemme, pis de toute façon c’est que pour quelques jours, pis de toute façon c’est l’assurance qui prend tout) « oh non ça ira »

2nde erreur : « je vous conseille tout de même de faire un transfert de garantie » (moi, me basant sur les paroles de l’assureur le matin-même)  « oui c’est bon c’est déjà fait ».

Quelques jours passent, mon garagiste doit avoir récupéré sa voiture, je pourrais lui demander et rendre l’A1, ce serait plus pratique. Mais « tiens en fait, vu qu’il est pas agréé, si ça se trouve l’assurance couvre pas sa voiture comme l’audi ». Téléphone « ah non effectivement la garantie est pour le véhicule que nous vous fournissons ». Bon ben je ferais mieux de garder l’Audi un peu plus alors (3ème erreur, mais vous l’aviez deviné, n’est-ce pas ?).

Quelques jours encore plus tard, M. Moineau repart voir des potes ; je ne suis pas tranquille vu les antécédents et qu’il reviendra de nuit, mais bon… je vais pas lui interdire de voir ses potes, hein ?

Lendemain matin : personne. Bon. Il a bu un peu et a préféré rester chez le pote ? M’enfin l’aurait pu me prévenir ?

Commander un taxi pour aller au boulot. Emmener les enfants à l’école. Recevoir un texto « j’ai cassé l’Audi ». Frôler la crise d’hystérie. Passer l’après-midi au téléphone entre le loueur, et les différents services de l’assurance…

Le loueur me dit « votre mari n’est pas sur le contrat donc vous devez tout payer »

L’assureur me dit d’abord « oui ce sera pris en charge » puis « ah non, quand on disait ‘si vous avez un pépin’, c’était vous au singulier, pas vous et votre mari » (parce que donc le véhicule de remplacement ne remplace pas vraiment le véhicule familial), puis encore « ah mais par contre vous ne payez que la franchise, le reste c’est l’assureur du loueur qui doit le prendre en charge ».

Mais ledit loueur revient à la charge « y’a que votre nom donc vous payez tout, tenez d’ailleurs la première estimation dépasse les 6000€, faut voir avec votre banque comment vous allez faire pour payer ». Et re-mail deux jours après « Avez-vous avancé ? Nous acceptons les chèques de banque, ou alors un paiement CB en 4 fois ». J’ai failli répondre que je n’avais personne qui pouvait me filer 3 à 4 mois de salaire sous 8 jours sans que je sois en capacité de le rembourser avant les calendes grecques, mais j’ai préféré ignorer (325/375 en diplomatie).

 

Depuis, mon garagiste m’a prêté une autre voiture. Une vieille Laguna qui aborde gaillardement les 250 000km, mais elle roule et les sièges des gosses rentrent dedans facilement (alors que l’A1  était luxueuse pour le conducteur mais tout à fait merdique pour embarquer des passagers). Et la pièce qui manquait sur la voiture de mes parents est enfin disponible, elle devrait être réparée dans la semaine. Ceci n’a pas été sans une autre mésaventure…

La voiture était devant chez nous, et c’est ma BM qui avait dégotté la pièce auprès d’un plus gros garage. La voiture étant roulante (du moment qu’on n’utilisait que la marche avant), je devais l’amener moi-même au garage. Sauf que : démarrage impossible, et même après avoir rechargé la batterie, rien n’y fait. Donc j’appelle l’assureur de mes parents, qui m’envoie un dépanneur. Le type arrive, je lui explique, il teste la batterie : morte, mais il fait démarrer le moteur en faisant une dérivation. Et du coup il me dit « voilà, c’est bon, allez-y, du moment que vous éteignez pas le moteur vous aller pouvoir rouler jusqu’au garage ». Je lui explique que OK mais dans ce cas je dois emmener mes enfants (alors que s’il la remorquait je l’accompagnais pas donc j’étais pas prête à partir de la maison), pour ça remettre les sièges auto en place, bref je rentre dans la maison, crie aux gosses de rappliquer, le mec me hèle pour que je signe le papier d’intervention… je re-rentre, habille les enfants, et alors que je mets son pull au petit j’entends le moteur de la voiture s’arrêter… je sors, plus personne, voiture arrêtée à nouveau. Le mec m’a laissée en plan alors que j’avais besoin de 5 minutes pour préparer mes gosses quoi…
Du coup j’ai rappelé mon garagiste, qui est venu un peu plus tard avec son ouvrier et a emmené la voiture lui-même… mais heureusement qu’il est arrangeant !!!

 

Donc, causons sérieux : qui se penche sur la mise au point de la téléportation ?

Neeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeed !

2 réflexions sur “Vivement la téléportation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.