Est-ce que je vous ai parlé de Mendiant, le chat de la voisine ?

1 Mar

Mendiant a débarqué dans notre jardin à la fin de l’été 2015, tout jeunot, sa fourrure sentant un parfum féminin. Malgré cet indice flagrant qu’il avait un foyer, nous avons cédé à ses miaulements et lui avons offert quelques croquettes de temps en temps.

Mendiant est venu de plus en plus souvent : il faut dire que Peluche est à peine plus âgé que lui, et ils se sont vite entendus. Bagarres, courses à travers le jardin, mais aussi toilette mutuelle.

Ah oui tiens, j’avais dû vous raconter l’épisode du cerclage.

Mendiant a passé de plus en plus de temps chez nous : je l’ai retrouvé un après-midi faisant la sieste sur le lit de Zozio, et plus d’une fois vautré sur le radiateur de la cuisine. Cet hiver, il a carrément pris ses quartiers chez nous, passant plus souvent la nuit chez nous que chez sa maîtresse. J’ai une photo prise vers 2h du matin avec Tizozio et lui dans le parc du premier, tous les deux à l’aise.

Lundi soir quand je l’ai entendu miauler dans l’arrière-cuisine, je me suis dit « tiens, il veut s’abriter de la pluie ». J’ai jeté un regard rapide à travers la porte vitrée, ai rigolé en voyant son pelage hirsute, et suis allée chercher l’appareil photo. Clic, clac.

J’ai regardé l’écran de l’appareil. Et je n’ai plus ri. Le flash mettait en évidence ce que je n’avais pas vu en passant : une patte cassée avec des chairs à vif. J’ai posé l’appareil, ai fait rentrer le chat dans la cuisine, ai chassé Zozio. Couru voir M. Moineau « Faut que j’emmène Mendiant chez le véto ! ». Couru chercher une cage dans le garage. Couru de nouveau dans la maison mettre le chat dans la boîte, le coeur serré de lui infliger des mouvements qui devaient le faire souffrir terriblement.

Je me suis arrêtée chez sa maîtresse. Pas là. J’ai appelé le véto « j’ai un chat accidenté, je vous l’amène dans cinq minutes ». 5 minutes à maudire chaque virage.

Le véto nous a reçus. « Ouhlala c’est moche ! » C’est cassé, deboîté, les chairs sont déchirées, il ne pense pas pouvoir remettre la patte en état ; peut-être dans la clinique high-tech du département voisin, mais le plus probable est l’amputation. J’explique que je n’ai pas pu joindre la propriétaire, je donne son nom. Il met le chat sous antibiotiques et antalgiques, l’ASV joindra demain la propriétaire pour savoir ce qu’elle veut faire.

Mardi matin, j’appelle à 9h – trop tôt, il est toujours stable, mais sa maîtresse n’a pas encore été jointe. Je rappelle à 11h30. Elle est venue. Elle a choisi l’euthanasie. Mendiant n’est plus.

Publicités

27 Réponses to “Est-ce que je vous ai parlé de Mendiant, le chat de la voisine ?”

  1. MmeT 2 mars 2017 à 8 h 10 min #

    Oh quel déchirement…courage pour cette douleur…

  2. margoublog 2 mars 2017 à 8 h 44 min #

    Que c’est triste…. pauvre mendiant.

    • Moineau 2 mars 2017 à 11 h 22 min #

      Ce chat était vraiment adorable, confiant (même avec les mômes !)… il nous manque 😦

  3. Carotte 2 mars 2017 à 8 h 54 min #

    Un énorme frisson m’a parcourue quand j’ai fini ton article. Une euthanasie pour une amputation? Les chats vivent très bien à trois pattes c’est même impressionnant…
    Je suis vraiment désolée, c’est dur… Je n’ose imaginer ce que tu ressens… Je t’envoie plein de câlins ❤️

    • ballerinepma 2 mars 2017 à 10 h 16 min #

      Jen pznse pareil … e

    • Moineau 2 mars 2017 à 11 h 23 min #

      Déjà avec sa patte esquintée pour arriver à notre arrière-cuisine il a fallu qu’il passe un mur de plus 1m50… j’ai dit ça au véto qui m’a dit « oh mais c’est pas étonnant, ils font des miracles sur 3 pattes ».

      • Carotte 2 mars 2017 à 11 h 30 min #

        Je suis partagée… À me dire qu’elle aurait pu suggérer au veto de dire en gros « je n’en veux plus mais demandez leur si eux veulent le garder ». Mais c’est aussi faire porter une responsabilité à des tiers même si clairement vous étiez ses maîtres. C’est chez vous qu’il est venu demander de l’aide et c’est ca qui me dechire le coeur…. 😢

      • ballerinepma 2 mars 2017 à 19 h 56 min #

        Oui …

      • Moineau 2 mars 2017 à 22 h 30 min #

        Je pense que ça ne lui est même pas venu à l’esprit… elle savait qu’il passait du temps chez nous mais je ne pense pas qu’elle se rendait compte à quel point (quand il n’était pas chez elle, elle ne savait pas s’il était avec nous ou ailleurs, nous ne sommes pas voisins immédiats et nous la croisons très rarement).
        Clairement oui c’est avec nous qu’il se sentait chez lui, c’est à nous qu’il est venu demander de l’aide 😥

      • Carotte 3 mars 2017 à 4 h 59 min #

        Ne culpabilise pas. Quoi que tu en dises tu ne pouvais pas imaginer l’issue sinon il évident que tu aurais fait autrement.

  4. fivplus4 2 mars 2017 à 9 h 45 min #

    Comme Carotte je suis choquée, même horrifiée par cette décision…

    • Moineau 2 mars 2017 à 11 h 26 min #

      Le pire c’est qu’on se doutait qu’elle ferait ce choix, du coup je m’en veux de ne pas avoir dit au véto que je l’adopterais sur 3 pattes s’il le sauvait :-/

      • fivplus4 2 mars 2017 à 11 h 40 min #

        Je t’avoue que même si tu n’as rien dit ça me choque un peu qu’ils ne t’aient pas tenue informée avant de l’euthanasier alors que c’est toi qui l’a emmené se faire soigner. Ça veut dire que c’est courant pour eux de faire ça…

      • Moineau 2 mars 2017 à 22 h 27 min #

        Bah d’un autre côté, elle vient suite à leur appel, dit « je préfère l’euthanasier », ils peuvent difficilement lui dire « Attendez, vous voulez pas essayer de le faire adopter par quelqu’un d’autre plutôt ? ». Légalement, elle est la propriétaire de l’animal, c’est elle qui décide (et le véto ne pouvait pas savoir si nous serions prêts à le prendre à notre charge, nous-mêmes ne le savions pas clairement – c’est maintenant qu’il n’est plus là que je me rends compte à quel point j’aurais voulu le sauver).

      • fivplus4 3 mars 2017 à 11 h 17 min #

        Je me suis mal exprimée. Ce qui me choque c’est que l’histoire que tu racontes montre qu’il est commun pour les « propriétaires » (je n’aime vraiment pas ce mot) d’euthanasier leur animal plutôt que d’assumer son handicap.

      • Moineau 3 mars 2017 à 22 h 10 min #

        Ah oui d’accord. Il faut dire que quand on n’a pas de mutuelle pour ses animaux, les frais véto peuvent vite monter (j’ai souvenir d’un autre chat accidenté pour qui il fallait tabler sur 900€…). Et autant on doit prévoir le budget bouffe/vaccin/visite annuelle quand on prend un animal, autant je conçois qu’on n’envisage pas le pire et qu’on ne puisse pas forcément faire face quand ça arrive. Mais dans le cas présent je ne pense pas que la personne manque d’argent, je pense plutôt qu’elle n’en avait plus rien à faire du chat… 😦

  5. grumpyanddesesperate 2 mars 2017 à 9 h 52 min #

    Oh comme ça doit être dur pour vous… Des bisous Moineau!

  6. ballerinepma 2 mars 2017 à 10 h 16 min #

    Oh 😲 non …

  7. TitPrune 2 mars 2017 à 12 h 46 min #

    Oh put*** la chute ! 😦 . Je ne pensais pas qu’on pouvait euthanasier pour ça. Ça m’a plombée alors je n’ose pas imaginer l’effet sur toi… Courage !

  8. Crevette de Mars 2 mars 2017 à 15 h 05 min #

    Comme TitPrune (et d’autres visiblement) je ne m’attendais pas du tout à cette chute… Pourquoi une euthanasie quand l’amputation suffit amplement et qu’il vivrait parfaitement avec ? ça doit être encore plus difficile à avaler pour vous … ❤

    • Moineau 2 mars 2017 à 21 h 32 min #

      Je m’en veux parce que récemment, je m’étais dit que je devrais aller la voir pour lui proposer d’adopter son chat, vu que manifestement elle ne s’en souciait plus (il a passé des nuits chez nous, entre deux journées à jouer dans notre jardin, et jamais je ne l’ai entendue l’appeler, jamais elle n’a essayé de nous joindre pour savoir s’il était chez nous…).
      Elle ne nous a pas non plus contactés depuis mardi pour nous remercier de l’avoir emmené chez le véto (je crois même que ça doit l’emmerder plus qu’autre chose, parce que ça a dû lui coûter environ 200€ au final).

      • compoteen 3 mars 2017 à 6 h 59 min #

        Ces personnes la devraient être fichés pour ne plus pouvoir adopter un animal..

  9. compoteen 3 mars 2017 à 6 h 57 min #

    Ça me dégoûte… les gens qui prennent un animal mais qui ne veulent rien payer pour leur bien être et leur soins…
    Je suis triste pour vous car vous auriez pris une toute autre décision..

    • Moineau 3 mars 2017 à 22 h 07 min #

      C’est un chat que ses enfants lui ont offert… ils devaient avoir une portée à caser et comme elle « aime bien les animaux », ils ont dû se dire « hop, et un de casé ». Mais c’est une personne à qui il aurait fallu un vieux chat qui aurait passé ses journées à dormir sur le canapé, et non un chaton tout fou qui met les rideaux par terre, casse des bibelots etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :