Naïveté

10 Nov

Attention, pavé incoming !

 

Pendant l’été, mes parents ont emménagé dans notre village.

  • Avril je leur envoyais deux annonces, je visitais, leur envoyais des photos,
  • début mai je signais en leur nom pour un appartement spacieux, lumineux et bien situé, mais sacrément défraîchi.
  • début juillet, ils emménagent, c’est un peu le bordel avec les montagnes de cartons dans chaque pièce mais bon, ils ont tout leur temps pour s’installer…

Mais au fil des jours/semaines, les mauvaises surprises s’accumulent : électricité pas aux normes, fuite au niveau du cumulus pour l’eau chaude, fuite au niveau d’un radiateur (alors que le chauffage n’est pas en marche, ben oui on est en juillet, suivez un peu), porte du balcon qui s’ouvre toute seule quand il y a du vent… Quand on demande au plombier de revenir pour un devis, il nous dit gentiment qu’il n’a pas été payé de ses premières interventions, et que donc il attend les sous avant de revenir (OK un devis c’est gratuit, mais c’est quand même un peu basé sur l’espoir de décrocher un boulot payant derrière). En parallèle, les propriétaires (appelons-les M. et Mme Radin) ne sont pas fichus de fournir la clé de la cave (que soi-disant ils avaient réclamée au syndicat de co-propriété), ni de changer la serrure de la boîte-aux-lettres.

M. Moineau me dit qu’il vaudrait mieux que mes parents trouvent un autre logement, que des proprios malhonnêtes c’est une plaie et qu’il vaut mieux les fuir au plus vite. Mes collègues qui travaillent sur le thème de l’habitat indigne et à qui je raconte ces déboires me disent la même chose « quand ça commence comme ça, vaut mieux partir ».

Septembre je scrute à nouveau les annonces, et coup de bol, trouve rapidement un appartement similaire : mes parents décident donc de re-déménager… et sont confortés dans leur décision quand le chauffagiste, venant pour remettre en service la chaudière, leur indique que celle-ci est HS, n’a pas été entretenue depuis plus de 10 ans (le technicien inscrit toujours la date de révision sur une fiche à l’intérieur), et leur interdit de tenter de la remettre en marche : trop dangereux. Finalement, cela leur sera utile : pour obtenir le second logement, il faut qu’ils puissent partir sans préavis (avec les frais de déménagement encore en plus, payer double loyer, non merci). Donc, accord avec M. Radin : si vous renoncez au préavis, on part dans le mois qui vient et on se démerde avec des radiateurs d’appoint d’ici-là ; sinon ben l’autre proprio ne voudra pas nous louer de peur qu’on ne puisse pas payer les deux loyers, donc on reste, donc vous devez réparer ou remplacer la chaudière tout de suite (la visite du chauffagiste était début octobre, ça commençait à cailler). M. et Mme Radin font donc un courrier à mes parents les libérant de leur préavis.

Hier, les déménageurs sont venus transférer tout d’un immeuble à l’autre, ce soir mes parents rendent les clés : ouf, fini les emmerdes. Reste un souci éthique : peut-on empêcher que quelqu’un d’autre loue l’appartement dans ces conditions ? Au début, on s’était dit que quand même, voyant les « soucis » qu’on leur a posés (enfin on a juste demandé à ce qu’ils respectent leur part du contrat mais bon), les Radin vont attendre d’avoir de quoi payer les travaux pour relouer.

 

…Et là vous comprenez le titre de ce billet, parce que la semaine dernière, le déménageur dit à ma mère « oh ben votre appartement est déjà mis à relouer, ils ont pas perdu de temps ! ». Je me rue sur le bon coin, aucun doute : c’est bien leur logement. Mais au passage :

  • le loyer augmente de 30€
  • la cave n’est plus mentionnée
  • les diagnostics DPE et GES sont renseignés à « B » (les diagnostics n’ont pas été faits, et vu les défauts d’isolation, c’est juste pas possible d’avoir un si bon score)

Pour être vraiment sûre, j’envoie une demande d’information via le formulaire du site, demandant si le logement est libre de suite : on me répond qu’il sera « visible » à partir de demain – l’expéditeur du mail est Mme Radin…

J’aurais bien aimé mettre sur la porte d’entrée un grand scotch (genre « scène de crime ») avec écrit « danger gaz – ne pas pénétrer », histoire de refroidir d’éventuels visiteurs, mais comme je n’aurai plus accès au bâtiment après l’état des lieux, pas possible. Certains voisins sont informés de la situation (pour ceux qui sont propriétaires, ils ne sont pas étonnés : les Radin ne paient pas les charges de co-propriété depuis des lustres, c’est donc sur les autres que ça retombe), mais bon ils ne peuvent pas guetter les visiteurs pour les faire fuir.

 

Il reste le bouche-à-oreilles : tous les commerçants du village vont savoir que les Radin louent un logement indécent, ça évitera déjà peut-être à quelques personnes de se faire avoir.

Et le signalement aux autorités : la commission départementale de conciliation a été saisie lorsque le départ vers un autre logement n’était encore qu’un vague espoir, maintenant la saisine est abandonnée mais avec mention de la nouvelle annonce parue et de la conclusion du chauffagiste. Je ne sais pas trop si ça peut aboutir sur une mesure concrète (a priori dans un premier temps ce sera un courrier leur rappelant gentiment leurs obligations en tant que bailleurs, je ne suis pas sûre que ça les émeuve plus que ça). Mais au moins on aura fait tout notre possible.

Publicités

5 Réponses to “Naïveté”

  1. MmeT 10 novembre 2016 à 14 h 04 min #

    C’est fou ce genre d’histoire…j’espère qu’ils ne trouveront pas de locataires de si tôt…

    • Moineau 10 novembre 2016 à 15 h 03 min #

      Oui, ce qui me laisse un peu d’espoir c’est que pour le nouveau logement de mes parents, l’agence leur a dit que le propriétaire avait baissé le loyer car il ne trouvait pas preneur (du coup ils ont le même appart qu’avant, mais refait à neuf, avec la cave et pour 80€ de moins que ce qu’ils avaient signé) ; comme là ils augmentent encore, ils se retrouvent au-dessus du marché.

  2. MadameOurse 10 novembre 2016 à 14 h 49 min #

    Ca m’étonne ce que tu dis des charges de copro. On est proprios d’un appart et il y a un appart de la copro qui a été saisi par le syndic pour non paiement des charges… Donc que les charges de M. Mme Radin soient payées par les autres est bizarre….
    Après je m’y connais rien en dénonciation d’insalubrité ou autre mais oui il doit y avoir des recours j’espère que quelqu’un saura te dire. Sinon informer les nouveaux locataires via un courrier déposé dans la boite aux lettres ?

    • Moineau 10 novembre 2016 à 15 h 01 min #

      D’après la voisine, les indûs ne sont pas encore assez élevés pour que l’appartement puisse être saisi, d’où une augmentation pour tout le monde pour compenser. Pour les futurs locataires, le souci c’est qu’une fois qu’ils seront en place, ce sera trop tard pour eux, ils seront dans la boucle [chercher un autre logement ; pas de chauffage en attendant ; nouveau déménagement à payer]. Après en augmentant le loyer l’annonce est moins attractive, mais pour quelqu’un qui souhaite un appart et pas une maison, y’a finalement assez peu d’offre dans le coin ; du coup aussi bien ça peu rester jusqu’au printemps sans intéresser personne, comme la semaine prochaine quelqu’un peut être prêt à signer. Et franchement lors d’une simple visite on ne se rend pas compte de tous les problèmes, c’est vieux mais voilà quoi… du moins perso, je n’imaginais simplement pas que des gens puissent louer un logement dont les installations élec et gaz sont dangereuses, donc je n’avais pas cherché à allumer la chaudière par exemple. J’y repense, lors de la visite ils m’avaient menti sur l’âge de la chaudière (« elle a 7-8 ans » : nan, la dernière visite datait de 2003).

      • MadameOurse 10 novembre 2016 à 15 h 06 min #

        Oui effectivement c’est compliqué. Je sais pas quoi conseiller, j’espère que quelqu’un « du milieu » lira ton article et aura des conseils.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :