C’est pour ton bien mon amie

21 Avr

Doc Galava Balit

Dans la salle d’attente deux femmes se font face.

Assise sur sa chaise,  le long du mur de droite, une religieuse à la peau noire et au voile crème. Elle est l’image type de la religieuse dont nous avons le souvenir, plus ou moins vague.

Assise sur sa chaise, le long du mur de gauche, une toute jeune femme à la peau blanche, porte un voile noir qui lui couvre les bras et les mains.

J’entre dans cette salle d’attente et je me surprend en plein  » contre-transfert culturel négatif »

La vision de ce voile crème évoque pour moi l’enfance , la rencontre, parfois heureuse parfois malheureuse,avec la religion de mes parents. Mère Térésa, Soeur Emmanuelle. En tout cas du connu et un brin de nostalgie.

La vision du voile noir me révolte : Avons nous fait tant d’efforts, nous les femmes, de France et d’ailleurs,  pour gagner notre indépendance, le droit…

View original post 458 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :