Et ensuite…

29 Jan

Bon, j’ai beaucoup pleuré sur mon sort dans les articles précédents, parlons un peu positif :

  • une fois le déclenchement réellement lancé (jour 3), les choses se sont plutôt mieux passées que pour Zozio : j’étais active, la péri était parfaitement dosée, et Tizozio était à peine sorti que je me sentais dans une forme olympique (alors qu’après Zozio j’étais complètement dans les vapes, dans des draps qui puaient le méconium en plus…)
  • Tizozio a tété dès la salle de naissance, un quart d’heure sur chaque sein, un démarrage bien encourageant (mais je ne m’étends pas trop sur l’allaitement maintenant, sinon je vais repasser en mode chouineuse)
  • parmi tout le personnel que j’ai vu pendant le séjour, une SF en particulier a pris le temps de revenir sur le déclenchement, et m’a notamment expliqué que si les toubibs avaient autant tenu à presser la nature, ce n’était pas vraiment pour Tizozio pour lequel il n’y avait pas plus de risque ce jour-là que la veille, mais plutôt parce qu’ils craignaient que je fasse une hémorragie.
  • j’ai vu la psychologue du service, avec qui j’ai pu déballer tout ce que j’avais sur le coeur ; elle est revenue me voir le lendemain pour vérifier si je me sentais mieux.
  • nous avons pu quitter la maternité le 24 décembre, j’étais donc à la maison pour voir mon grand ouvrir ses cadeaux le matin de Noël  \o/
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :