Gynéco

17 Nov

Vers 25 ans, sur préconisation de mon généraliste de l’époque, je suis allée en consultation chez un gynécologue, pour faire un frottis (recommandation : 1 par an).
Je suis reçue par un type ayant pas loin de l’âge de mon père, qui me demande ce qui m’amène, pose quelques questions sur mes antécédents médicaux, puis m’indique que je dois :

  • passer dans le petit cabinet de toilette adjacent
  • m’y dévêtir entièrement
  • faire une toilette intime à l’aide des produits mis à disposition
  • enfiler le peignoir également à disposition
  • revenir dans la pièce et m’allonger sur la table d’examen
  • l’appeler pour signaler que je suis prête (un paravent masque la table d’examen et le cabinet de toilette depuis son bureau)

Bien, j’obéis, m’installe sur la table en serrant les pans du peignoir tant bien que mal, franchement mal à l’aise de me retrouver à poil devant ce type même pas souriant que je rencontre pour la première fois.
Il met ses gants et attrape son matériel, m’indique que « ça va être froid », puis un peu après me dit de me décontracter… a-t-il seulement retenu qu’il était en train d’effectuer le premier examen gynécologique de mon existence ? Comment veut-il que je sois décontractée ? Par ailleurs, ça il ne pouvait pas le savoir, avec à l’époque deux petits copains à mon actif (les deux pour de courtes durées), j’étais loin d’être à l’aise avec mon corps et la sexualité de façon générale. Il ne pouvait pas le savoir, mais dans le doute, un peu d’humanité aurait pu aider.
L’examen se termine, il me laisse me rhabiller, me demande un chèque de 28€, et me dit que je recevrai les résultats sous peu. Effectivement ils arriveront rapidement, avec une facturation de l’hôpital que je ne comprendrai tout d’abord pas : il ne lui est pas venu à l’esprit de me préciser que l’analyse me serait facturée à part par le labo (alors oui, j’aurai pu me douter que 28€ ce n’était QUE la consultation, mais j’étais jeune et peu habituée à fréquenter le monde médical).
En sortant, j’avais vraiment le sentiment de sortir d’une énorme corvée, et dans l’idée qu’un an avant d’y retourner, c’était trop court.
Ensuite, j’ai déménagé, et mon nouveau généraliste m’a dit qu’à mon âge et sans antécédents particuliers, le frottis pouvait se faire tous les deux ans seulement. Très bien, ça m’arrange.
Re-déménagement, nouveau généraliste (une perle, j’aurais adoré le garder à vie), qui bien évidemment me demande si je fais l’objet d’un suivi gynécologique. Il doit sentir mon manque d’enthousiasme quand j’évoque le frottis datant de deux ans plus tôt, car il m’informe immédiatement de deux choses :

  1. il n’est pas nécessaire de consulter un gynéco pour avoir un frottis, n’importe quel médecin peut le faire, et en particulier le généraliste (oui parce que quand même, le chirurgien ou l’ophtalmo, ils ont peut-être un peu oublié la pratique et pas forcément super envie de le faire)
  2. il peut tout à fait comprendre que je préfère avoir affaire à une femme, si c’est le cas il me suffit de prendre rendez-vous avec une de ses associées au lieu de lui-même pour ce type d’examen.

Résultat : j’ai eu à nouveau un suivi gynécologique, et j’ai choisi de faire suivre ma grossesse par ce généraliste (notez au passage qu’il m’a épargné les toucher vaginaux jusqu’au passage de témoin avec la maternité au 7ème mois « car tous les autres indicateurs sont au vert, donc pas besoin »).

La deuxième fois que j’ai vu un gynécologue, ce fut donc le jour de mon accouchement (et encore, Zozio a presque réussi à se passer de ses services, mais il a finalement eu besoin d’un petit coup de pouce pour sortir). Un grand type qui après m’avoir recousue est venu à la tête du lit m’expliquer ce qu’il avait fait, les soins dont j’aurai besoin les jours suivants… bon j’étais assez groggy donc sur le moment je n’ai pas capté tout ce qu’il disait, d’autant qu’il parlait très doucement, mais j’ai surtout retenu son sourire qui me disait « tout va bien ». Je n’ai pas eu d’appréhension à retourner le voir en visite post-natale, puis pour la pose de mon stérilet.

Ce n’est qu’en lisant cet article de Borée que j’ai réalisé à quel point il était anormal que je sois sortie traumatisée de ma première consultation gynéco, au point de craindre d’avoir un suivi régulier. Les autres médecins* que j’ai vus par la suite m’ont prouvé qu’il était possible de faire des examens gynécologiques tout en respectant ma pudeur, et j’en ai été reconnaissante, mais sans penser que c’était eux qui étaient « normaux », et le premier un mauvais médecin. Je pèse mes mots : un médecin qui dissuade ses patientes de s’adresser au corps médical par son manque d’empathie ne peut pas être un bon médecin, quelles que soient ses qualités techniques par ailleurs.

*ainsi que les sages-femmes vues à la fin de ma grossesse et particulièrement le jour de mon accouchement, qui prenaient systématiquement le temps de demander « vous êtes prête à ce que je vous examine ? »

Publicités

4 Réponses to “Gynéco”

  1. Olivia 17 novembre 2013 à 9 h 52 min #

    Je suis bien d’accord avec toi ! Moi la première fois que j’ai vu un gynéco, c’était pour ma première écho !! Et le mec n’était pas très sympa non plus ! Même si je n’ai pas eu le même type d’examen que toi pour cette première fois, ça m’a encore moins donné envie d’avoir affaire à ce genre de personnel médical.
    Par contre, sache que tu peux aussi faire faire un frottis dans un labo d’analyses médicales !

    • Moineau 18 novembre 2013 à 10 h 44 min #

      Ah bah je savais pas ça non plus ! La prochaine fois que le médecin me dit de faire un frottis, j’aurai cette option là en plus 🙂

  2. chokadelika 17 novembre 2013 à 12 h 23 min #

    Merci ! Merci pour ton retour d’expérience ! Merc pour le lien vers larticle de Borée très édifiant.

    • Moineau 18 novembre 2013 à 10 h 46 min #

      Je trouvais important de partager l’article de Borée, car il m’avait vraiment fait l’effet d’un électrochoc. Contente que ça t’ait plu 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :