Comment on reconnaît les contractions ?

28 Oct

Retour à un sujet plus proche de la vocation initiale de ce blog, à savoir l’élevage de petits Moineaux.

Sur mon forum de puériculture préféré, ressortent de temps en temps les questions « comment reconnaître les contractions ? comment savoir qu’il est temps de partir pour la maternité ? »

Je m’étais moi-même posé la question en mon temps, et en fait… après avoir accouché, je ne sais toujours pas à quoi ça ressemble, une contraction.

On m’avait pourtant expliqué que l’utérus se contractait dès le début de la grossesse, avec l’augmentation de son volume. Qu’il était rare mais pas impossible de ressentir des contractions au cours du premier mois, qu’on pouvait en ressentir tout le long de la grossesse, ou bien au début, rien au milieu et à nouveau sur la fin… bref, nous sommes toutes différentes.

Quand même, dès le 8ème mois, je commençais à scruter désespérément mon ventre, guettant le moindre signe annonciateur de l’imminence de l’arrivée de Zozio. À quelques jours du terme, j’avais cru repérer lors de ma douche un mouvement inhabituel de mon ventre, et avais passé le reste de la journée à attendre que le phénomène se reproduise ; finalement, c’était probablement Zozio qui s’étirait.

Jour J : rien, visite de contrôle à la maternité, RAS.

J+2 : nouvelle visite, bébé va toujours bien, mais le col a à peine bougé.

J+4, toujours pareil « revenez demain pour le déclenchement ». Mélange de déception (adieu l’accouchement physiologique) et de soulagement (ENFIN je vais tenir mon bébé dans mes bras, et ne plus ressembler à une baleine amorphe – ceci dit sans aucune animosité envers les baleines, c’est-à-dire que c’est gracieux, une baleine, mais une humaine baleinoïde, moins).

J+5, le déclenchement : perfusion d’ocytocines, et on attend. Il y a un lecteur CD dans la pièce (mais qui ne lit pas les CD gravés, alors que je m’étais fait une séquence spéciale Blind Guardian exprès pour cette occasion), j’ai un bouquin, M. Moineau a le sien, et nous attendons. Le monitoring nous indique que mon utérus répond aux ocytocines, mais je ne ressens rien. Au bout d’un moment, j’ai mal au dos (genre TRÈS mal au dos), mais toujours rien devant.  Il ne s’agit pas non plus de contractions « dans les reins » (me demande bien d’ailleurs ce que les reins viendraient f**** dans l’histoire, mais bon), mais d’une douleur continue (avec une pente ascendante, mais continue). Après quelques temps, je demande une péridurale. Du coup ensuite, ben je ne risque plus de savoir quand ça contracte ou pas. Lors de la phase d’expulsion, je ressentirai quelques douleurs sur le haut du ventre (qui doit être au-dessus du point d’injection je suppose), mais je suis tellement fatiguée que je ne me rends pas bien compte de ce qui se passe.

Au moment d’envisager la fabrication d’un Zozio2, je serai donc dans la même position qu’une primipare concernant cette question « c’est quoi au juste une contraction ? ». À ceci près que j’y attache probablement beaucoup moins d’importance maintenant. J’aurai peut-être une grossesse identique à la première, avec déclenchement en bout de course ; ou bien j’aurai des contractions « de temps en temps », pas très fortes, pas très rapprochées, et comme une de mes collègues, arriverai à la maternité avec un col ouvert à 8 sans m’être rendu compte de rien ; ou bien j’en aurai tellement souvent que j’appellerai tous les trois jours la maternité « à votre avis, je dois venir ? ». On ne peut pas le prévoir, mais une chose est sûre : si bébé il y a, il finira bien par sortir !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :