Vaccination

17 Juin

Quand j’étais enfant, la vaccination était quelque chose de simple : ma mère, aussi militaire dans son organisation que l’était mon père dans son uniforme, savait parfaitement que le rappel de vaccin de Moineau était dans deux mois et trois semaines, que ceux de sa soeur étaient dans trois ans et demi, ceux de son autre soeur dans cinq ans et neuf semaines. Rendez-vous était pris, une piqûre et voilà, on se revoit dans x mois/années.

A l’époque , je n’entendais pas parler d’effets secondaires (à part une légère fièvre et quelques boutons), ni des effets inconnus de l’aluminium ou autres adjuvants.

Aujourd’hui, la bataille fait rage entre pro- et anti-vaccination, et c’est difficile pour les jeunes parents de choisir de vacciner ou non leur enfant.

Au moment de faire les premières injections à Zozio, M. Moineau et moi-même étions assez partagés : la vaccination était pour moi une évidence, alors que mon cher et tendre avait lu plein d’articles plus affolants les uns que les autres sur la présence d’aluminium dans les produits injectés.

Du coup, j’ai quand même acheté les vaccins, mais une fois chez le médecin, je lui ai parlé des réserves de mon mari. Sa réponse a été brève « Ah !  L’aluminium ! Effectivement, c’est un problème. » Paradoxalement, cette réponse m’a soulagée : s’il avait évacué les inquiétudes de mon mari d’un vague « oh non, pas de problème », je crois que j’aurais perdu confiance en lui, car j’étais déjà convaincue que cet aluminium n’était pas anodin. Mais dans sa phrase, j’ai entendu « Oui, c’est regrettable qu’il y ait de l’aluminium, car on sait que ce produit peut occasionner des conséquences négatives. Mais j’ai pesé le pour et le contre, comparé les risques de la vaccination à ceux de la non-vaccination, et en mon âme et conscience, je recommande de vacciner les enfants ». Zozio a donc été vacciné (mince alors, c’est peut-être pour ça).

Par la suite, nous avons déménagé et changé de médecin, mais obtenu le même son de cloche. Ainsi, nous avons « profité » de ce que Zozio est peu exposé (car gardé à la maison) pour reporter à son premier anniversaire l’injection habituellement faite à 9 mois. (Depuis, le calendrier vaccinal a changé et je suis un peu larguée).

Dans un débat sur le sujet de la vaccination, j’ai aussi vu que certains personnes trouvaient anormal de vacciner contre plusieurs maladies en même temps. Pour ma part, rien ne me choque là-dedans (au contraire, une seule dose d’adjuvants au lieu de trois ou quatre, je préfère) : pendant que j’attends mon tour chez le médecin pour qu’il soigne ma grippe, je suis peut-être en contact avec une personne qui a la coqueluche, une autre une gastro, une autre encore la varicelle… sans compter l’écorchure que je me suis faite dans le jardin et par lequel tout un tas de germes se sont faufilés dans mon organisme, celui-ci peut-être amené à combattre une foule d’agresseurs différents en même temps. Si mon système immunitaire n’est pas capable de me défendre contre plus d’une maladie à la fois, je n’ai plus qu’à vivre dans une bulle stérile.

Je continuerai à avoir un pincement d’angoisse à chaque injection faite à mes enfants, car en voulant les protéger d’un danger, je ne suis pas certaine de ne pas les précipiter vers un autre. Mais comme toujours, je me renseigne, et, sachant que la vie n’est jamais sans danger, je choisis ce que je crois être le meilleur pour eux.

Publicités

Une Réponse to “Vaccination”

  1. mixate 9 août 2013 à 11 h 46 min #

    Ton article m’a parlé,
    je fais court 🙂 j’ai une sclerose en plaques (j’ai été vacciné hépatite b), ma compagne a aussi une SEP et a aussi été vaccinée, nous avons eu un charmant garçon il y a 7 mois.
    Mon médecin a été clair et comprend que des parents (surtout avec des pathologies) ne soient pas pour la vaccination.
    Après commence le périple de la crèche, l’école, etc…
    quand on sait que la France est un des rares pays européen a continuer cette politique de vaccination, quand on sait que le fameux vaccin BCG ne comporte pas 3 mais plus de 8 « maladies », quand on sait qu’il n’est plus possible de trouver en pharmacie etc ce fameux vaccin avec 3 « maladies », et qu’on se retrouve forcer a nourrir son enfant de ces poisons, sans compter les adjuvants…

    j’ai fais quelques posts sur ce sujet, qui me sont importants si ca t’intéresse 😉

    http://mixate.wordpress.com/2013/04/25/la-vaccination-et-de-3/

    bonne continuation
    eric

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :