Lecture : Ken Follett

25 Mar

Une collègue a eu la merveilleuse idée de me prêter Les Piliers de la Terre. Je ne la remercierai jamais assez.
Le roman se déroule dans l’Angleterre du XIIème siècle ; on y suit la vie dans un prieuré ainsi que les difficultés d’un maçon et de sa famille, et la ré-ascension sociale d’une jeune noble mise à la rue après l’emprisonnement de son père pour trahison.
J’ai adoré la plume de l’auteur, j’étais vraiment en immersion dans l’univers. Les multiples rebondissements peuvent paraître parfois un peu trop si on s’y penche objectivement, mais, pris dans les émotions des personnages, on oublie facilement de se dire « mince, tant de désillusions, c’est trop pour un seul homme ».
Du coup, j’ai enchaîné cette lecture avec Un Monde sans Fin, qui se déroule dans les mêmes lieux mais au XIVème siècle. La structure est assez semblable, avec une succession de réussites/échecs pour les personnages principaux, mais je ne m’en suis pas lassée.

Après une courte pause, j’ai lu le tome 1 du Siècle : La Chute des Géants.
J’avais peur que ça me plaise un peu moins, étant ordinairement plus attirée dans mes lectures par les ambiances médiévales que par l’Histoire récente. J’avais bien tort de m’inquiéter, j’ai dévoré ce livre en une dizaine de jours (à peu près comme les précédents donc). De façon inattendue, je l’ai même trouvé encore meilleur. L’auteur a disposé des personnages dans toutes les grandes nations concernées par le conflit de 14-18 (Grande-Bretagne, Allemagne, Autriche, Russie, Etats-Unis ; pas de personnage important en France mais les Britanniques et les Allemands s’y rendent, nous en donnant un aperçu). Il s’est attaché à montrer que dans chaque pays, une faction pacifiste s’était opposée à la surenchère diplomatique qui menait vers la guerre, et à nous montrer tous les moments d’espoir que ces gens ont pu avoir – on a beau savoir comment ça a fini, on ne peut s’empêcher tour à tour de frémir et d’espérer (ou plus exactement de se dire « ah, s’ils avaient été entendus ce jour-là ») avec eux. L’effet d’alternance des romans précédents ne se fait plus sentir, ce qui fait qu’il n’y a tout simplement plus aucun défaut 😉

Je n’ai pas encore le second tome entre les mains mais j’ai très hâte !

Ces romans sont ma meilleure expérience de lecture depuis le Trône de Fer, c’est vous dire : si vous cherchez un bon pavé pour vous occuper à vos heures perdues, procurez-vous les livres de Ken Follett !

Publicités

3 Réponses to “Lecture : Ken Follett”

  1. quarante4 26 mars 2013 à 22 h 37 min #

    J’ai ADORE Les Pilliers de la Terre! J’ai lu ce livre quand j’étais enceinte de mon fils, il a rempli une partie de ma grossesse… Très bonne suggestion!

  2. Cyam 27 mars 2013 à 16 h 14 min #

    As-tu d’autres expériences sympathiques de lectures médiévales dans le même esprit? Si oui, je suis preneuse.

    • Moineau 27 mars 2013 à 21 h 16 min #

      Je n’ai lu que très peu de romans historiques (en fait avant Ken Follett je crois que mon expérience du genre s’arrêtait à Juliette Benzoni…), donc malheureusement je n’ai rien d’autres à te proposer 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :