Madeleines

24 Mar

Pour l’anniversaire de Zozio, j’avais décidé de faire un gâteau moi-même. Si je ne m’y mettais pas pour un événement pareil, quand essaierais-je jamais de cuisiner quelque chose ?

J’avais opté pour un gâteau au yaourt marbré, recette trouvée ici.

Quelques semaines plus tard, je m’aperçois en rangeant la douzaine d’oeufs juste achetés qu’il en restait presque autant dans le frigo. En voilà un prétexte pour faire un gâteau ! En vrai, je sais que les oeufs se conservent très bien et très longtemps, mais chhhhht ! Bref, deuxième version, j’ajoute des pépites de chocolat à la pâte sans chocolat, histoire de personnaliser un peu (incroyable, non seulement je cuisine, mais en plus je tente des expériences).

Après ça, j’ai eu envie de faire des madeleines, selon une recette testée il y a for longtemps (avec une copine de collège qui était beaucoup plus débrouillarde que moi). La recette et les moules étaient restés chez mes parents, mais ceux-ci venant dans la région (pour des raisons pas gaies, mais bon), ils m’ont tout apporté et j’ai donc pu tester autre chose que le gâteau au yaourt.

Voici la recette que j’utilise :

Ingrédients pour 24 madeleines :

  • 3 oeufs
  • 150g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 200g de farine
  • 125g de beurre fondu

Préparation :

Travailler les oeufs avec le sucre, puis ajouter la farine et enfin le beurre fondu. Beurrer des moules à madeleine, les remplir de pâte.

Faire cuire à four moyen 20 à 25 minutes.

En marge, ma mère avait ajouté le thermostat utilisé (6-7, puis non finalement, 4-5).

Le four dont je dispose étant gradué en température (ce qui dans le fond est plus intelligent que des thermostats non standardisés), je demande à M. Moineau de chercher sur Internet la température de cuisson pour les madeleines.

Quelques instants plus tard, il m’annonce qu’il faut chauffer le four à environ 230°C, mais ramener à 180°C une fois le moule dedans, la forte température de départ servant « juste » à créer le choc thermique à l’origine de la bosse de la madeleine. Ouh-là, c’est trop compliqué pour moi, je vais chauffer à 180°C pis voilà.

Première fournée, je sors le moule avant 20 minutes car je vois les madeleines brunir. Elles sont toutes plates, comme dans mon souvenir en fait, et assez sèches, malgré ça M. Moineau les juge tout à fait acceptables.

Deuxième fournée, j’ajoute des pépites de chocolat à la pâte, et laisse cuire environ un quart d’heure. Mieux, elles sont quand même sèches mais me plaisent mieux (ou alors c’est à cause des pépites de chocolat).

Troisième fournée identique à la seconde.

Le lendemain, je recommence en ajoutant cette fois du cacao à la pâte (quantité ajoutée de façon pifométrique une fois tous les autres ingrédients mélangés). Je ne laisse qu’un quart d’heure dans le four, et pendant que la première fournée cuit je mets le reste de pâte au frigo.

Deuxième fournée (chocolat-pépites de chocolat ayant séjourné au frigo, donc) : c’est définitif, 15 minutes sont un maximum. Les madeleines sont un peu plus bossues, ça marche cette histoire de choc thermique \o/

Troisième fournée identique à la précédente. Miam.

Une semaine a passé, reprise du boulot un peu dure après mes vacances forcées, alors hier, je suis allée racheter de la farine, des oeufs et du sucre… et ce matin, hop, un bol de pâte au sucre vanillé, un autre au cacao, et c’est parti pour des madeleines marbrées ! J’ai laissé les deux plats au frigo environ une heure avant de mettre la première série au four, j’ai préchauffé à 230°C mais ramené à 180°C pour la cuisson, j’ai réduit la cuisson à 15 minutes pour les premières fournées et 12 10 minutes pour les dernières.
Bilan : madeleines ayant une bosse, et restées moelleuses pour les dernières.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Me reste à régler le problème des pépites de chocolat qui tombent au fond du moule avant la fin de la cuisson.

Publicités

2 Réponses to “Madeleines”

  1. Karine 28 mars 2013 à 17 h 36 min #

    Si tu mets un peu de Maïzena (qui cuit instantanément) à la place de la farine (genre 150g farine + 50g maïzena), ça peut peut-être aider à ce que tes pépites ne tombent pas au fond du moule. Par contre ça peut jouer sur le temps de cuisson, qu’il faudrait réduire…

  2. Moineau 28 mars 2013 à 20 h 15 min #

    Faudra que j’investisse dans un paquet de maïzena pour tester la prochaine fois alors 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :